Date : 7 novembre 2021 ()

Texte de la Bible: |

 

Jean 21 : 1-17

Après cela, Jésus se montra encore aux disciples, sur les bords de la mer de Tibériade. Et voici de quelle manière il se montra. (v2) Simon Pierre, Thomas, appelé Didyme, Nathanaël, de Cana en Galilée, les fils de Zébédée, et deux autres disciples de Jésus, étaient ensemble. (v3) Simon Pierre leur dit : Je vais pêcher. Ils lui dirent : Nous allons aussi avec toi. Ils sortirent et montèrent dans une barque, et cette nuit–là ils ne prirent rien. (v4) Le matin étant venu, Jésus se trouva sur le rivage ; mais les disciples ne savaient pas que c’était Jésus. (v5) Jésus leur dit : Enfants, n’avez–vous rien à manger ? Ils lui répondirent : Non. (v6) Il leur dit : Jetez le filet du côté droit de la barque, et vous trouverez. Ils le jetèrent donc, et ils ne pouvaient plus le retirer, à cause de la grande quantité de poissons. (v7) Alors le disciple que Jésus aimait dit à Pierre : C’est le Seigneur ! Et Simon Pierre, dès qu’il eut entendu que c’était le Seigneur, mit son vêtement et sa ceinture, car il était nu, et se jeta dans la mer. (v8) Les autres disciples vinrent avec la barque, tirant le filet plein de poissons, car ils n’étaient éloignés de terre que d’environ deux cents coudées. (v9) Lorsqu’ils furent descendus à terre, ils virent là des charbons allumés, du poisson dessus, et du pain. (v10) Jésus leur dit : Apportez des poissons que vous venez de prendre. (v11) Simon Pierre monta dans la barque, et tira à terre le filet plein de cent cinquante–trois grands poissons ; et quoiqu’il y en eût tant, le filet ne se rompit point. (v12) Jésus leur dit : Venez, mangez. Et aucun des disciples n’osait lui demander : Qui es–tu ? sachant que c’était le Seigneur. (v13) Jésus s’approcha, prit le pain, et leur en donna ; il fit de même du poisson. (v14) C’était déjà la troisième fois que Jésus se montrait à ses disciples depuis qu’il était ressuscité des morts. (v15) Après qu’ils eurent mangé, Jésus dit à Simon Pierre : Simon, fils de Jonas, m’aimes–tu plus que ne m’aiment ceux–ci ? Il lui répondit : Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit : Pais mes agneaux. (v16) Il lui dit une seconde fois : Simon, fils de Jonas, m’aimes–tu ? Pierre lui répondit : Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit : Pais mes brebis.(v17) Il lui dit pour la troisième fois : Simon, fils de Jonas, m’aimes–tu ? Pierre fut attristé de ce qu’il lui avait dit pour la troisième fois : M’aimes–tu ? Et il lui répondit : Seigneur, tu sais toutes choses, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit : Pais mes brebis.

 Matthieu 5 : 46-48

Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez–vous ? Les publicains aussi n’agissent–ils pas de même ? (v47) Et si vous saluez seulement vos frères, que faites–vous d’extraordinaire ? Les païens aussi n’agissent–ils pas de même ? (v48) Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait.

Proverbes 11 : 30

Le fruit du juste est un arbre de vie, Et le sage s‘empare des âmes.

Proverbes 12 : 18

Tel, qui parle légèrement, blesse comme un glaive ; Mais la langue des sages apporte la guérison.

Matthieu 26 : 75

Et Pierre se souvint de la parole que Jésus avait dite : Avant que le coq chante, tu me renieras trois fois. Et étant sorti, il pleura amèrement.

Michée 7 : 18-19

Quel Dieu est semblable à toi, Qui pardonnes l’iniquité, qui oublies les péchés Du reste de ton héritage ? Il ne garde pas sa colère à toujours, Car il prend plaisir à la miséricorde. (v19) Il aura encore compassion de nous, Il mettra sous ses pieds nos iniquités ; Tu jetteras au fond de la mer tous leurs péchés.

Esaïe 43 : 25

C’est moi, moi qui efface tes transgressions pour l’amour de moi, Et je ne me souviendrai plus de tes péchés.

1 Jean 4 : 16

Et nous, nous avons connu l’amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru.

Dieu est amour ; et celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui.

Apocalypse 2 : 1 à 5

Ecris à l’ange de l’Eglise d’Ephèse : Voici ce que dit celui qui tient les sept étoiles dans sa main droite, celui qui marche au milieu des sept chandeliers d’or : (v2) Je connais tes œuvres, ton travail, et ta persévérance. Je sais que tu ne peux supporter les méchants ; que tu as éprouvé ceux qui se disent apôtres et qui ne le sont pas, et que tu les as trouvés menteurs ; (v3) que tu as de la persévérance, que tu as souffert à cause de mon nom, et que tu ne t’es point lassé. (v4) Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour. (v5) Souviens–toi donc d’où tu es tombé, repens–toi, et pratique tes premières œuvres ; sinon, je viendrai à toi, et j’ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes.

Jude 1 : 21

maintenez–vous dans l‘amour de Dieu, en attendant la miséricorde de notre Seigneur Jésus–Christ pour la vie éternelle.

1 Jean 4 : 20-21

Si quelqu’un dit : J‘aime Dieu, et qu’il haïsse son frère, c’est un menteur ; car celui qui n’aime pas son frère qu’il voit, comment peut–il aimer Dieu qu’il ne voit pas ? (v21) Et nous avons de lui ce commandement : que celui qui aime Dieu aime aussi son frère.

 

Télécharger des fichiers Télécharger la prédication